Commission Activités Sociales et Culturelles

Depuis la loi de 1982, les « œuvres sociales » s’appellent les Activités Sociales et Culturelles. Elle se réunit une fois par mois.

La commission Sociale a pour rôle de rechercher et de proposer au C.E diverses activités sociales, sportives, culturelles… dans le cadre des orientations et du budget dont dispose le Comité pour ces activités (3.40 % de la masse salariale).

Ces activités sont entérinées par le CE qui est souverain dans ses décisions.

Le rapporteur, Sébastien POINTET

MEMBRES ELUS

  • S. Pointet
  • L. Balcaen
  • N. Gini
  • E. LeDu

MEMBRES HORS CE

  • B. CROISONNIER, retraité
  • J.C BRAISAZ, retraité
  • JL. PIERROZ, retraité
  • F. SOUQUET
  • D. GRANIER (TIMET)
  • S. HEREDIA   (CEZUS)

Budget Activités Sociales et Culturelles

Le CE, afin de pouvoir proposer des activités, dispose d’un budget équivalent à 3.4% de la masse salariale. Cette dotation seule ressource du CE, nous permet de proposer un choix très diversifié d’actions dans divers domaines : vacances, scolarité, sorties sportives, spectacles, sports, santé, culture…

Le CE essaie de créer, au travers de son fonctionnement, des activités proches de chacun, accessibles au plus grand nombre favorisant les rencontres, les échanges entre membres et familles.

Au cours de sa carrière, un salarié et sa famille ont des besoins différents. Le CE permet de les aider vu la diversité des activités proposées.

Ensemble, nous pouvons faire des grandes choses. Par exemple : la bibliothèque, qui de chacun de nous pourrait posséder en tel patrimoine ?

Le Ce a des limites, surtout en termes de moyens financiers. Ceux-ci ne sont que la conséquence des effectifs et des salaires de notre entreprise.

Le trésorier, Frederic BORLET

Le trésorier adjoint, Jésus LEAL

N.B : le taux de 3.4% a été obtenu par la prise en compte de l’activité sociale de l’entreprise en 1946 et de la valeur qu’elle représentait (1946 : création des Comités d’Entreprise)

Pour trouver une règle, les militants de l’instant ont pris pour référence la masse salariale.

En aucun cas la dotation n’est déduite du salaire, c’est simplement un mode de calcul